Que fais-tu la journée que vous vous quittez?

Eh bien moi…je bloggue.

Ca fait du temps je voulais me remettre à m’occuper de mon blog pour partager tout que j’ai appris depuis l’année dernière quand j’ai reprise contact avec la blogosphère, mais j’ai été…occupée. Je venais de m’installer à Paris, d’aménager avec mon petit ami, de commencer mon nouvel travail, et de penser que tout était merveilleux. Et pour moi, ça l’a été. J’ai dû retourner aux Etats-Unis pour un moment régler quelques petites choses et j’ai donné mon petit chien à ma meilleure copine ici pour qu’elle ait plus de place pour courir et surtout des gens qui seraient toujours à la maison avec elle, mais je me suis dit,

je suis amoureuse. quel est le pire qui pourrait se produire?

Et bien le pire qui peut se produire, c’est qu’une belle nuit lorsque tu te prépares à t’endormir au creux de son épaule, espace adorable, tu penses l’entendre dire, « il faut qu’on parle ».

Et ensuite il te raconte d’une fille avec laquelle il a passé tout l’après-midi à converser avec quand t’étais pas là et qui lui a mis la doute sur votre relation. Bon. C’est vrai. On a emménagé ensemble beaucoup trop tôt. Mais merde, fallait que ce soit une autre fille pour le faire rendre compte.

Et donc, comme tout grand moment de nos vies doit être célébré avec un grand changement, même si on n’est pas dans un grand filme qu’on joue et personne ne le voit à part nous. Il faut changer de régime, de coupe, de fringues, à toi ton désir.

Pour moi, ça a peut-être la poussée pour devenir native.

native

Dans l’anthropologie, après qu’on participe pour un temps dans une culture quiconque, il faut qu’on se retire de l’environnement pour pouvoir prendre du recul et reprendre leur objectivité. Dans les tous premiers cours sur l’anthropologie, on est fort encouragé de ne devenir jamais « natif ».. je pense que pour le plupart sinon, ils ne seraient jamais publiés et ce serait un gaspillage des fonds amassés pour le projet.

Chouette. Moi, j’ai un blog.

Donc pas de risque de ne pas être publiée 😉

Et je me suis rendue compte que je publiais beaucoup moins que ce que je voulais, parce que je voulais que ce blog soit rempli de choses créées par moi, et non seulement des reprises de choses vues ailleurs. Mais là je n’en peux plus pour faire que des vidéos pour mon blog. J’en ferai (en anglais pour l’instant, désolée :p), mais chaque fois je prends 6-7 heures pour les éditer, rendre, exporter, publier etc – c’est normal? Je sais pas

Mais j’ai toujours envie de ne pas les publier à un moment parce que je trouve toujours des choses que j’aime pas alors du coup j’ai des vidéos à éditer, vidéos éditées, morceaux de vidéos qui doivent être collés ensemble, etc. Là je vais finalement prendre la suggestion d’écrire un tout petit peu chaque jour pour me mettre au rythme.

Je ne suis pas sûre que ça sorte d’une manière cohérente à chaque fois, ou si ça va être le gros bazaar parfois aussi, mais ça m’aide à vider la tête un peu, quelque chose que je n’arrive pas encore à faire avec des vidéos seulement. Et maintenant que j’aurai mon propre espace à moi je suis sûre que je vais en faire plus, mais pour l’instant je lève mon verre à plus de temps juste pour moi, pour ce que je veux dans la vie, et ce que je découvre.

Je sais aussi que je me suis déjà dit cela et qu’il ne faut rien annoncer car on risque de ne pas le faire finalement, alors je n’annonce rien. J’avance et c’est tout.

En fait, une chose à laquelle j’ai commencé à penser est le phénomène des tendances et des memes. Une phrase semble prendre de l’essor d’un seul coup, au moins dans le monde de veille sur Internet, et tous les posts sont autour de cette même idée. Une fois qu’elle a fait le tour de la blogosphère, les experts, les vrais, en créent une autre pour prendre sa place et montrer que c’est eux à la tête des choses qui savent tout manipuler.

Ce sont des gens puissants.

L’Internet est pleine à craquer de petites communautés pour tous les goûts, et encore, et avec chacune tu découvres une petite partie de l’humanité. Parfois c’est un autre monde entier. Mardi soir, par exemple, j’ai dîné avec 2 bloggeurs français avec les yeux grands ouverts parce que j’apprends tellement encore sur leurs vues sur les évolutions de l’Internet, si 5 ans de blog ça se fête (4 ans encore – allez 😉 ), etc. Il y a des astuces et des outils qui vont être outils pour ceux qui, lorsqu’on évolue des millions de pages aux milliards de pages, vont entrer en bataille pour voir qui peut le plus influent.

Mais tout ça pour une autre fois.

Bis.

m

Publicités

A propos Michelle

Toutes ces idées viennent que de moi, ie elles n'ont rien à voir avec ma famille, mon employeur, mes amis, ou mes voisins. Merci m
Cet article a été publié dans pre-back to vlogging days. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Que fais-tu la journée que vous vous quittez?

  1. MikaelDorian dit :

    Bon courage pour cette nouvelle période 🙂 Le mieux est de bloguer à son rythme. Parfois on écrit 3 articles en une journée, et 3 en semaine. L’essentiel est de se faire plaisir. Et bon retour en France!

  2. Cédric dit :

    Slt,

    C’est une bonne philosophe On ne peux te souhaiter qu’un chose, soit très très créative

    @+

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s