community manager – ethnographe – commercial

Le web social tourne autour de, ben, les relations sociales. Ceux qui sont déjà « à l’intérieur » le savent, et ceux qui essaient de s’y intégrer découvrent qu’en fait les relations en ligne ne sont pas différentes que celles offline.

Sauf que c’est peut-être pas aussi facile. Il y a ceux qui « ont capté », et ceux qui ne l’ont pas. Ceux-ci auront peut-être le discours sur les communautés en ligne mais pour quelque raison ils auront du mal à vraiment intégrer l’esprit du web.

Alors, comment comprennent-ils qui est influent ? Et comment parler avec ces personnes?

Exactement comme dans la « vraie vie », nous avons tous nos propres groupes d’amis et de collègues, des personnes auxquelles nous faisons confiance, et les endroits auxquels nous allons pour retrouver des informations. Il y a des codes de comportement tels que la transparence, l’ouverture, et l’accessibilité qui s’est inscrit dans notre ADN.

Ces personnes qui s’y sont mis d’une manière totale sont les ethnographes du web. Mais ils ont leur propre nom : les community managers.

Les community managers sont ces petits caractères marrants qui sont en contact continuel avec les marques et les agences, et aussi les communautés qui leur importe à eux et à leur marque. Quand les personnes me demandent ce que je fais je leur dis,

« Je suis sur Internet. Pour une quantité de temps obscène de ma journée. Je le kiffe à fond. »

Nous aimons parler de la marque que nous soutenons – bien sûr! – mais ce n’est pas la seule chose à laquelle nous nous intéressons.

Nous ne sommes pas des commerciaux. Nous avons pas envie de vous dire que le ciel est mauve ou que « notre » entreprise est la meilleure suprême totale du monde – parce que nous nous soucions pour nos propre e-réputations, et nous savons que la bouche à l’oreille est le tout. Personnellement je m’approche jamais de personne avec l’intention de lui « vendre » quoi que ce soit, mais plutôt parce que c’est une personne qui cherche des réponses ou parce que j’ai des idées de projets en tête que nous pourrions faire ensemble.

Nous cherchons naturellement les personnes influentes dans certains cercles (dépendant des cercles que nous préférons) et leurs liens avec d’autres.

Mais je le redire – on ne vend rien. On facilite. On répond aux questions. On fournit les directions ou des « cartes ». Et en faisant cela on termine par vendre. Parce que « vendre » dans les médias sociaux veut dire qu’en fait tu montres que tu sais de quoi tu parles en conversant vraiment avec des gens et en résolvant vraiment leur problèmes plutôt qu’en essayant de leur vendre ton savon ou quoi que ce soit sur lequel tu essaies de gagner une commission.

Si tu recherches une agence web pour se charger de ta prochaine campagne social, par exemple, on ne les connaîtra pas toutes, mais je suis sûre que quelqu’un parmi nous pour te donner des bonnes indications pour trouver. Ou au moins te mettre en contacte avec quelqu’un qui saura mieux que nous. Et on le fera sans attendre quoi que ce soit de retour.

OK, OK, si vraiiiiment tu veux écrire sur notre boîte, on ne dira pas non 😉

Les informations que nous recueillons – qu’elles soient pour les usages internes ou externes – sont les traces d’où on a été et ce qu’on fait là. Ce sont nos « notes de terrain »qui peuvent être triés et analysés après via les tags, les signets, et beaucoup d’autres outils de partage.

Et bien – ne me mal comprends  – il faut pas être « community manager » de titre pour être ce genre de personne. Et il y a bien sûr les community managers qui ne seront pas d’accord avec ce que j’écris – mais je dirais qu’un community manager est la réponse pour ceux qui débutent dans le web.

Quel community manager, c’est une autre histoire.

Voici quelques idées pour dénicher quelques-uns de ces créatures plus-aussi-rares-que-ça (dis-moi quelles sont les tiennes, aussi ) :

Crédit image : Flickr – Kelsau

Et toi, t’en penses quoi ? Est-ce que les community managers te donnes les bonnes indications ? Est-ce que tu es un community manager qui essaies de le faire ?

Publicités

A propos Michelle

Toutes ces idées viennent que de moi, ie elles n'ont rien à voir avec ma famille, mon employeur, mes amis, ou mes voisins. Merci m
Cet article a été publié dans pre-back to vlogging days. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour community manager – ethnographe – commercial

  1. Maxence TAIEB dit :

    Tu peux aussi aller sur http://wefollow.com où les twitter accounts sont rangés par tags.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s