tu sais, en fait – tu n’es pas aussi malin que ça

Le titre de ce post vient d’un de mes blogs préférés qui parle des phénomènes psychologiques qui sont assez commun, en fait, mais auxquels on ne pense que rarement quand on se dit, « tiens, c’est bizarre ça ».

Le sujet de ce poste, toutefois –

Mais tu essaies de jeter du poudre dans les yeux de qui ??

Dans le petit monde qui est l’Internet, il y a des experts que mec tu veux PAS fâcher. Ce sont des experts de leurs domaines.

t'es pas Van Damme, donc arrête d'essayer de me jeter du poudre dans les yeux

Pour bien profiter de la référence à Jean Claude file voir la finale de Bloodsport – commence à 3:00 et arrête à 5:00. C’est gé-ni-al. Gé. ni. al. J’adore les années 80. Retour au billet :

Ils vivent ce qu’ils font. Ils le respirent. Possible qu’ils dorment avec, même, mais bon, j’ai pas trop envie de leur poser la question non plus.

Mais de toute façon ce sont des VRAIS Experts avec E majuscule.

Dans le domaine de SEO, par exemple, ils connaissent tous les moyens de faire apparaître leur sujet en première page de Google. Si tu n’as pas encore vu la vidéo qui montre comment Alec Brownstein a décroché un boulot via Google ads, par exemple – t’as vraiment raté.

Alors quand j’ai découvert récemment que certains « experts » dans leurs domaines étaient en train d’être dénoncés pour quelques pratiques j’ai été un peu… sous-épatée, je deois l’avouer.

Le web social permet qu’on puisse partager ce qu’on fait et ce que font les autres. A une vitesse hallucinante.

Quelques-uns des éthiques du web social sont l’ouverture est la transparence qu’il vaut mieux suivre parce que – figure-toi – si tu ne les suis pas, quelqu’un va le découvrir. Incroyable, quand même, que des soi-disant « experts » ne comprennent toujours pas qu’il FAUT être transparent sur ce qu’on fait !

Pourquoi pourquoi essayer de tout cacher ?

Une des raisons, en fait, pour lesquelles j’ai ouvert mon propre blog a été parce que je voulais savoir comment ça se passait « de l’autre côté ».

(Parlant ici en termes de community management – car pour mieux comprendre un group et/ou comment faire, il faut participer au milieu, IE l’observation participative 😉 )

Alors quand quelqu’un me laisse un commentaire je suis très consciente de l’élément personnel que ça peut avoir, et donc je peux tout à fait comprendre que les bloggeurs, nous prenons les commentaires personnellement parfois – voire très personellement. De ce fait, je suis hyper consciente qu’un commentaire peut être intrusif pour le bloggeur.

Ce n’est pas un espace commercial – tout SAUF même !!

(Et en fait je dois avour que j’ai dû envoyer un DM à une autre community manager l’autre jour parce que je lui ai laissé un commentaire sur son blog qui tout de suite m’avait inscrit sous mon compte professionnel par accident. Rien de grave mais j’ai reconnu mon erreur. Bon, il faut vivre pour apprendre, non ?)

Au final, j’ai juste à dire que je crois de pied ferme dans les tactiques « white hat » (contraires aux tactiques de spam black hat) pour plusieurs raisons

  • Non je ne me considère point comme la paria venue sauver la blogosphère et franchement j’y vois aucun intérêt, mais c’est vrai qu’ici les bloggeurs/internautes/twittos éthiques sont toujours les bienvenus 😉
  • Comme j’ai déjà dit, les informations se répandent vite sur Internet par email, message privé, chat, etc. Donc même si tu ne sens pas l’éthos (non écrit, d’ailleurs) de transparence, t’as un intérêt
  • Parfois les hackers sont drôles (qui n’aime pas une petite Google bomb de temps en temps) La plupart de temps ils ne le sont pas
  • Ta réputation est sur la ligne. Une idée que j’ai toujours toujours en tête est le fait qu’une fois la confiance brisée, elle ne peut jamais être récupérée à 100%. Il est possible de la réparer petit à petit dans le temps, mais les fissures resteraient à jamais.

Alors… plutôt qu’essayer de tromper les experts

C’est pas mieux de travailler avec eux?

Publicités

A propos Michelle

Toutes ces idées viennent que de moi, ie elles n'ont rien à voir avec ma famille, mon employeur, mes amis, ou mes voisins. Merci m
Cet article, publié dans pre-back to vlogging days, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour tu sais, en fait – tu n’es pas aussi malin que ça

  1. Article très interessant michelle, je pense réellement que certaines pratiques doivent être exclus des community managers parce qu’elles mettent en jeux leur propre E-réputation. Après lorsque tu croises la personne tu ne te souviens pas de ce qu’elle a fait de bien, mais juste de la poudre aux yeux qu’elle a jeté dans le passé.
    Chacun voit midi a sa porte chacun gére sa E-réputation comme il le souhaite.
    Félicitation pour ce post, même si il ne changera pas les pratiques il a le don d’exister 🙂

  2. sonwukong dit :

    Je suis tombé sur ce billet un peu par hasard, et pour rejoindre le commentaire plus haut, il est toujours bon de rappeler un peu les choses, surtout les plus basiques. même si chacun utilise le net comme il veut, on ne doit pas oublier que c’est un formidalble espace d’échange. Maintenant que tu as utilisée une image de jean-claude, je serai curieux de voir ce que tu pourrait illustrer avec son célèbre grand écart. :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s